SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

Aussi surprenant que cela puisse paraître, aucune délégation officielle au nom de l’Etat du Sénégal n’a été dépêchée à Casablanca pour assister à la cérémonie officielle de la première édition du salon international des technologies de l’information AITEX AFRICA IT EXPO. Un salon organisé par la Fédération marocaine des technologies, de l’information, des télécommunications et de l’Offshoring (APEBI) du 21 au 24 septembre 2016.

Pourtant, le Sénégal tout comme la Côte d’Ivoire ont été les pays à l’honneur de cette première édition très orientée «partenariat et opportunités de développement».

A la cérémonie inaugurale, présidée par M. Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique du Maroc, il n’y avait l’ombre d’aucun officiel Sénégalais. Ni le Ministre des postes et des telecommunications, encore moins un membre de son cabinet n’a fait le déplacement. Si ce n’était la pas présence de M. Antoine Ngom, président de l’Organisation des Professionnels des TIC (OPTIC), avec quelques membres de cette même organisation, de l’ADEPME et de la presse, la bannière Sénégalaise aurait plus souffert de cet important évènement au cours duquel de grandes lignes du numérique Africain ont été tracées.

delegation-cote-d-ivoire-aitex-2016

La délégation ivoirienne au salon AITEX AFRICA IT EXPO 2016 / Casablanca

Nos amis de la Côte d’Ivoire ont quant à eux dépêché une très forte délégation composée de M. Lacina Koné conseiller spécial du président ivoirien en charge des TIC, de M. André Apété, directeur de cabinet du Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste. Il y avait également la présence de nombreuses autres institutions ivoiriennes dont le Groupement des Opérateurs du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (GOTIC CI), l’Autorité de Régulation des Télécommunications / TIC (ARTCI), l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications / TIC (ANSUT) entre autre.

Laisser un commentaire