SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

sidy_lamine_niasse_walf_tv_rdv
sidy_lamine_niasse_walf_tv_rdvLe Groupe Walfadjri a qualifié d’’’acte de banditisme’’ la manière dont le Groupement mobile d’intervention a mené lundi l’opération de saisie de son matériel dans le contentieux qui l’oppose à la Radio Dunya Vision (Vision), sur demande de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp).

Les responsables de l’ARTP ‘’n’ayant pu accomplir son dessein de fermer par un acte administratif la radiotélévision Wal Fadjri’’ le 22 mars 2009 à zéro heure, ‘’ils se sont servis d’un contentieux judiciaire nous opposant à la Rdv pour essayer de faire cesser d’émettre définitivement Walf Tv’’, affirme le groupe dans un communiqué transmis mardi à l’APS.

Sur les faits, le texte explique que c’est lundi à 8 heures 30, qu’un commissaire-priseur, accompagné ‘’d’une armada d’éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi) contenus dans deux camions, et d’une dizaine de techniciens d’une radio concurrente’’, est venu directement dans les locaux de Walf Tv.

En l’absence du premier responsable du Groupe, le commissaire priseur a donné l’ordre aux techniciens de radio supervisés par un technicien de la Rdv, de ‘’s’attaquer directement aux câbles’’, poursuit le texte.

Ainsi des dégâts matériels seront faits sur les câbles, les caméras robotisés, le table de mixage, le serveur détruisant ainsi les éléments archivés, les spots publicitaires et même les clips, souligne la même source.

Tout cela, note le Groupe Walfadjri, ‘’pour 25 millions de francs que nous n’avons jamais refusé de payer. Nous attendions juste une notification de la décision de la Cour d’appel nous condamnant à payer cette somme’’.

Walf TV et la RDV ont été en procès au sujet de la diffusion exclusive de la série américaine Prison Break. En première instance, le tribunal avait donné raison à la RDV, demandant à Walf de cesser la diffusion.

‘’Du fait de leur acte de sabotage ayant reçu l’onction des plus hautes autorités de l’Etat – d’où la présence de deux camions d’éléments du Gmi armés jusqu’aux dents – Walf Tv a affiché, lundi un écran noir de 8 heures 30 à 11 heures 30’’ ajoute le communiqué.

Ayant payé ‘’séance tenante l’intégralité de la somme’’ réclamée par RDV, le Groupe souligne que ‘’les techniciens accompagnant le commissaire-priseur ont été incapables de réparer ce qu’ils ont détruit’’.

‘’Seulement, cet acte de banditisme ne nous fera pas dévier de notre ligne rédactionnelle. Ni aujourd’hui, ni demain, ni jamais’’ assure le Groupe Walfadjri.

[readon1 url=”http://www.aps.sn”]Source : APS[/readon1]

Laisser un commentaire