SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

Orange Fab est en fait un ensemble de réseaux qui est né en mars 2013 dans la Silicon Valley. Ce réseau est composé de 10 structures réparties dans 4 continents. En fait, au contraire des incubateurs, Orange Fab est un accélérateur de startups qui sont déjà porteuses de projets assez innovants dans les domaines du E-commerce, des objets connectés, de l’E-éducation, de l’E-santé, des services communautaires, du paiement par mobile et transfert d’argent, dans l’E-agriculture, mais également dans la vie pratique et des contenus locaux. De ce fait, lorsqu’une startup réussit à intégrer le programme Orange Fab qui dure trois mois, elle saisit l’opportunité de connaître une certaine accélération de son business. Elle profite d’avantages comme une infrastructure dédiée, des formations et des financements, mais surtout elle dispose d’une nouvelle ouverture par rapport au marché.

Orange Fab Sénégal : 41 dépôts de projets et 17 projets retenus.

Il faut savoir que le Sénégal est le deuxième pays en Afrique à avoir lancé Orange Fab. Cette première saison est en quelque sorte une phase de test de l’accélérateur de startups au Sénégal. Dès lors, Orange Fab a débuté par un appel à candidatures qui a duré presque un mois et s’est étalé du 14 avril au 13 mai 2016. Selon Gora Der, chef département Applicatifs et services innovants, également membre du jury de présélection, cet appel à candidature a permis de réunir 41 projets au total. Pour rappel, en plus de faire partie des catégories présentées au-dessus, il fallait selon les conditions d’utilisations d’orangefab.sn avoir :

  • une clientèle existante ou potentielle,
  • concevoir un produit ou un service,
  • savoir présenter votre projet et
  • avoir besoin de soutiens opérationnels pour accompagner votre commercialisation.

À la suite de cet appel à candidatures, le jury a donc sélectionné parmi ces 41 projets, 17 pour la phase de présélection.

Une première phase de présélection pour choisir 10 candidats

Effectuée au siège de la SONATEL qui se trouve sur la VDN et accueillie dans la grande salle de réunion du groupe, la rencontre a débuté à 15 heures. Parmi les membres du jury de présélection présents figuraient Gora DER, chef département Applicatifs et Services Innovants, Tafsir Mamoune NDIAYE, chef de département Architecture et Planification SI, Maimouna DIOP chef Département Relations extérieures, Coura FALL chef Département Marketing des Contenus et Diarétou Madina Gaye DIENG directrice de la Stratégie et du Business développement Orange Business Services Sonatel. Il faut rappeler aussi que les critères de sélection tournaient autour de ces points ci-dessous avec pour chacun un poids défini :

  • Caractère innovant du service : 25
  • Maturité du business & Expertise de l’équipe : 10
  • Business model (Monétisation, rentabilité), pérennité : 25
  • Simplicité d’usage : 20
  • Faisabilité technologique et technique : 20.

16 pitchs de 3 minutes et 2 minutes d’échanges avec le jury

Au final, il n’y a eu que 16 projets présentés aux membres du jury de présélection pour cause d’un candidat absent. Par ordre de passage on énumère :

    1. « Bay Ceddo »  : un projet agrobusiness qui mêle les Tics et l’agriculture présenté par Thierno Souleymane Agne également fondateur de Naatangué (toujours dans l’agrobusiness)
    1. L’application web/mobile Talibi, dans le secteur des transports, lancée par CARAPIDE propose un service de calcul d’itinéraire pour les utilisateurs.
    1. PLEDA, une plateforme présentée par le CEO Amani Azanlekor et qui va connaître bientôt son lancement. Cette plateforme propose un service d’e-learning pour les salariés et les professionnels indépendants dans différents secteurs.
    1. FODYEM qui propose à ses clients une solution informatique de transport par un service de proximité lié à un réseau national. Il s’agit d’un site web responsive et d’une application mobile intégrée lancée par Studio Tech Sup. D’ailleurs, cette application a été lauréate l’an dernier du 3e prix, Orange Developper Challenge 2015.
    1. « Saytouma», présentée par Elhadj Ibrahima Gadio du groupe jid, est une plateforme d’E-santé. En effet, il s’agit d’une plateforme web/mobile de suivi des malades atteints de diabète, d’hypotension et d’hypertension. Elle met en relation les différents acteurs intervenant dans le processus de gestion de ces patients particuliers (diabétique et hypertendu).
    1. ISchool: c’est une application web/mobile présentée par Moussa Lèye et qui permet d’offrir aux parents et aux administrations éducatives un système de suivi et d’assistance scolaire.
    1. Sipay: conscient aujourd’hui que le mobile banking prend des proportions immenses, Sipay, lancé par SiAMOIS IT est un nouveau système de mobile banking qui se veut être le VISA des solutions de mobile banking existants sur le marché. C’est une passerelle de gestion de paiements mobiles et via réseaux d’encaissement.
    1. Handijob: Handijob est une plateforme, une sorte de niche d’emplois qui se veut aider les personnes handicapées à trouver des emplois appropriés et accessibles.
    1. Cadochic : Cadochic est une plateforme qui se veut être la première carte cadeau (un genre de chèque dématérialisé) au Sénégal. Elle est multithématique et permet à son bénéficiaire de choisir librement son cadeau dans une ou plusieurs enseignes ayant adhéré au programme Cadochic. Le lancement officiel de Cadochic se fera en octobre 2016.
    1. SenStock : Développé par Prosentic (professionnels sénégalais des tics). Il s’agit d’un logiciel permettant de faire de la gestion de stocks et qui se veut être un outil aidant pour les adeptes du secteur informel.
    1. Kankanmusa : c’est une plateforme B2B orientée dans le secteur du BTP. Elle connecte les entreprises de BTP africaines aux fournisseurs à travers le monde et facilite le processus pour que les deux parties puissent se concentrer sur leur cœur de métier.
    1. Télectron Sénégal : C’est une startup qui se veut proposer au Sénégal un service de télésurveillance innovant.
    1. Afriqmarket : développée par l’agence de marketing digital Senmarketing, Afriqmarket est une place de marché B2B qui se veut devenir le prochain Alibaba africain et envisage de faire la liaison entre le commerce et le e-commerce pour aider les entreprises africaines à avoir plus de visibilité.
    1. OuiCarry : présentée par Oumar Marième Yam, cette plateforme est un fournisseur de prestations de transport, d’enlèvement, de livraison et d’achat à distance qui aide ses clients à recevoir des colis de par le monde.
    1. Senbag : présentée par Malick FALL et évoluant dans le domaine du développement durable, SEN-BAG Company est une industrie d’emballages biodégradables spécialisée dans la production, l’impression et la distribution de Sacs en Papier, boites et divers produits de packaging.
    1. Jotali est une application mobile lancée par Sen Solutions et qui permet de faire le lien entre les administrations communautaires et les populations afin de mieux fluidifier les services administratifs.

Source : SenMarketing

Laisser un commentaire