SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

Ce rapport présente la situation du marché des télécommunications au 31 décembre 2013, ainsi que les évolutions enregistrées au cours de l’année. L’analyse porte sur les marchés de la téléphonie fixe, mobile et de l’Internet.

La téléphonie fixe

Le parc global de lignes de téléphones fixes au 31 décembre 2013 s’élève { 343 718 lignes. Après une hausse de 1,3% le trimestre précèdent, le parc de la téléphonie fixe recule de 0,9% au cours de ce trimestre, soit une perte de 3 262 lignes. Ce fléchissement du parc de la téléphonie fixe s’explique par le ralentissement de la croissance du parc de lignes résidentielles (0,15% contre 0,35% le trimestre précèdent) et par la baisse du parc des lignes professionnelles (-4,82%).

Cette baisse du parc entraine une diminution de 0,03 points du taux de pénétration de la téléphonie fixe 1 qui est ainsi estimé à 2,53% au 31 décembre 2013.

Dans le même temps, le volume des communications émises poursuit sa tendance à la baisse. Il est estimé à 27,68 millions de minutes mensuelles contre 28 millions de minutes mensuelles à la fin du trimestre précèdent.

Ce segment de marché reste toujours dominé par l’opérateur historique Sonatel, qui détient désormais 85,8 % des parts de marché en termes de lignes et qui est le seul à intervenir sur le marché des lignes professionnelles.

La téléphonie mobile

Le parc global de lignes de téléphones mobiles, estimé au 31 décembre 2013, à 13 133 772 lignes et en progression de 3,24% par rapport au trimestre précèdent, ne cesse d’augmenter depuis un an.

A noter que le volume des communications émises a également augmenté au cours de ce trimestre (3,49 milliards de minutes cumulées contre 3,27 milliards de minutes cumulées au trimestre précédent), ce qui confirme le dynamisme de ce segment de marché qui croit donc, tant en nombre de lignes qu’en volume de communications.

La croissance du parc global de lignes de téléphones mobiles au cours de ce trimestre est principalement soutenue par Tigo et Expresso dont les parcs ont respectivement augmenté de 255 501 et 115 879 lignes. Le parc d’Orange a aussi augmenté de 40 647 lignes. Ainsi, en termes de parc, Tigo détient 22,03% des parts de marché contre 21,15% pour Expresso. A noter qu’Orange reste l’opérateur leader avec 56,82 % de parts de marché.

Le taux de pénétration du parc de lignes mobiles 2 continue de progresser et est estimé à 96,8% au 31 Décembre 2013 contre 93,77% le trimestre précèdent.

Le marché de la téléphonie mobile est toujours dominé par les offres prépayées (99,4% du parc global contre 0,6% pour les offres post payées).

Enfin, la majorité des appels émis par les usagers restent sur le réseau de l’opérateur de l’appelant (environ 90%). Le reste est réparti entre le trafic sortant vers les autres réseaux nationaux (environ 7%) et le trafic sortant vers l’international (environ 3%).

L’internet

Le marché de l’Internet connait actuellement une importante croissance au Sénégal, du fait du développement de l’Internet mobile. Le parc suit une tendance à la hausse pour s’établir à la fin de ce trimestre à 2 294 036 lignes, en progression trimestrielle de 60,5 %. Le taux de pénétration3, estimé à 16,9%, a également augmenté de 6 points par rapport au trimestre précèdent.

Ce marché reste largement dominé par les segments « internet mobile » et « clé internet » qui représentent respectivement 86,9% et 7,1% du parc internet global. Les parcs de l’Internet mobile, ADSL et clé internet s’inscrivent en hausse contrairement au parc de l’Internet bas débit qui ne cesse de diminuer au cours de l’année.

Du point de vue de l’analyse concurrentielle, les parts de marché sont réparties entre les trois opérateurs dans des proportions différentes. Orange reste l’opérateur leader sur ce segment avec globalement 50% de parts de marché, suivi d’Expresso et de Tigo (respectivement 34% et 16% des parts de marché globales).

Télécharger le rapport (pdf)

Laisser un commentaire