Depuis le 1er mars 2017, le Collège de régulation de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) compte désormais deux nouveaux membres nommés après appel public à candidatures. Il s’agit de M. Doudou Guèye et M. Malick Ndiaye qui remplacent deux membres sortants dont le mandat était arrivé à terme, à savoir M. Amadou Manel Fall, économiste et le Colonel Cheikh Birahim Thioune, spécialiste en radiocommunications. Ces derniers avaient été nommés pour une durée de trois (3) ans non renouvelable par le Décret n° 2014-12 du 9 janvier 2014.

S’agissant de M. Doudou Guèye, Administrateur des Postes et des Télécommunications et Inspecteur des Postes et services financiers, il est titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures de politique économique et analyse économique de projet, d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en management des ressources humaines et du Diplôme du Centre d’Etudes Financières Economiques et Bancaires de (CEFEB- Paris). Par le passé, il a été Directeur général PosteFinances et a occupé différents fonctions de responsabilité au sein de La Poste en tant que Directeur du contrôle de gestion, Chef de la cellule planification et gestion des projets et Directeur commercial et du Réseau.

Pour ce qui est de M. Malick Ndiaye, expert en Politique et Régulation des Télécommunications et des TIC, il est ingénieur en informatique et intelligence artificielle, titulaire du Mastère spécialisé en Régulation du numérique (Telecom-ParisTech), du Brevet d’aptitude à la régulation des Télécommunications, d’un Master professionnel en Droit des TIC et d’un Master en Business et Administration (MBA). Au cours de sa carrière, il a été Directeur de cabinet du Ministre des Postes et Télécomunications, Directeur général de l’Economie numérique, Coordonnateur de la Grappe TIC et Téléservices dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée (SCA), Directeur général-adjoint de la RTS et Conseiller du Premier Ministre.

Pour mémoire, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) est composée d’un Collège et d’une Direction générale. Le Collège est composé de sept membres sélectionnés par appel public à candidatures. Le Collège est un organe de supervision, d’assistance et de suivi qui comprend sept membres, spécialisés notamment dans les domaines du Droit, de l’Economie, des Télécommunications, des Postes et du Contrôle. Le Président du Conseil est choisi par le Président de la République parmi les sept membres nommés par décret. Le mandat des conseillers est de cinq (5) ans non renouvelable. La qualité de membre du Conseil est incompatible avec tout intérêt dans le secteur des télécommunications, des postes et des nouvelles technologies de l’information.

Source : OSIRIS

1 réponse à cet article
  1. Bravo à Malick qui est un homme compètent et courtois avec une expérience transversale. Move forward pour le développement du secteur des télécommunications avec le développement de l’internet!

Laisser un commentaire