SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

nedjma_algerie
nedjma_algerieL’opérateur national koweitien de téléphonie Wataniya – contrôlé par Qatar Telecom (QTel – 51%) – vient d’annoncer une hausse de son bénéfice de 18,7% au 1er semestre 2011 (contre S1 2010). Une hausse portée entre autre par ses filiales algérienne Wataniya Telecom Algerie (Nedjma) et tunisienne (Tunisiana).

Le résultat net de Wataniya au premier semestre 2011 s’élève à 43 millions de dinars koweitiens, soit $ 157 millions hors revalorisation de sa participation dans Tunisiana (ce qui porte alors ce résultat à $ 1,13 milliard). Son chiffre d’affaires, quant à lui, affiche une hausse de 32,5% à $ 1,29 milliard.

Sa base-clients totale atteint à la clôture des comptes semestriels 16,9 millions, contre 15,8 à la même période de 2010, soit une croissance de 6,8%. Outre le Koweït, Wataniya est présent en Algérie, en Tunisie, en Arabie saoudite, en Palestine et aux Maldives.

« La croissance du chiffre d’affaires sur l’année à hauteur de 15,4% au Koweït et de 30,6% en Algérie montre que les investissements des périodes précédentes commencent à porter leurs fruits et que nous sommes capables de réaliser des progrès dans des marchés concurrentiels », a commenté le président du conseil d’administration de QTel et président de Wataniya, Cheikh Abdullah Bin Mohammed Al-Thani.

Algérie : Nedjma affiche un bénéfice de $ 39,2 millions

La filiale Wataniya Telecom Algérie (Nedjma) affiche un résultat net de $ 39,2 millions (contre 4,9 millions de pertes à la même période en 2010). La filiale participe ainsi pour $ 27,8 millions aux bénéfices de la maison-mère Wataniya (contre une perte de 3,5 millions au S1 l’an dernier). Nedjma a élargi sa base-clients à 8,05 millions de personnes à fin juin.

Tunisie : +82,1% de bénéfice net pour Tunisiana au premier semestre 2011

Tunisiana, dont Wataniya détient 75% du capital, a quant à elle élargi sa clientèle de 10,6% au premier semestre 2011, pour atteindre 6,15 millions d’abonnés, rapportant un bénéfice net de $ 81,2 millions, à comparer aux $ 44,6 millions au S1 2010.

Qtel s’est récemment entretenu avec les autorités de transition tunisiennes, auxquelles il a exprimé son intérêt pour une licence 3G et pour le rachat des parts précédemment détenues par le clan Ben Ali, réquisitionnées depuis par l’État. En novembre 2010, QTel et un consortium mené par Princesse Holding (le groupe de Sakhr el-Materi, gendre du président déchu Zine el Abidine Ben Ali, d’ailleurs réfugié à Doha au Qatar, selon de nombreuses sources) avaient annoncé, le rachat de 50% des parts d’Orascom dans sa filiale tunisienne, Tunisiana, pour $ 1,2 milliard (Wataniya détenant déjà les 50% restants). Maroc Telecom (Vivendi) a également manifesté son intérêt.

[readon1 url=”http://www.mtm-news.com”]Source :mtm-news.com [/readon1]

Laisser un commentaire