SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

carlos_slim
carlos_slimL’homme le plus riche du monde va réunir ses activités de téléphonie fixe et mobile scindées en 2001. Ce rapprochement intervient alors que sa situation de quasi-monopole est attaquée par les autorités mexicaines de la concurrence.

Le groupe mexicain America Movil, premier opérateur de téléphonie mobile d’Amérique latine, a annoncé qu’il allait acquérir la participation de 40% qu’il ne détenait pas encore dans Telefonos de Mexico (Telmex) pour 6,5 milliards de dollars, en actions et en numéraire. L’an dernier, America Movil avait repris 60% de Telmex, son ancienne maison-mère, pour environ 23 milliards de dollars.

Telmex, en perte de vitesse

Dix ans après la scission de ses activités de téléphonie fixe et mobile, le milliardaire mexicain Carlos Slim va les rassembler sous une même structure, afin de réaliser des synergies, en réunissant notamment les centres de services aux abonnés et des magasins. Certains analystes, dont Christopher King, chez Stifel Nicolaus, craignent toutefois que les comptes de cet ensemble soient pénalisés par Telmex dont le nombre de ses abonnés chute régulièrement.

Riposter dans le “triple play”

D’autres opérateurs avancent en revanche qu’il sera plus facile, une fois l’opération achevée, pour Carlos Slim de combattre son grand rival Grupo Televisa. Ce dernier propose des offres “triple play” liant téléphonie fixe, Internet et télévision et pénètre actuellement le marché de la téléphonie mobile. Au trimestre dernier, Telmex a perdu 308.000 abonnés de ligne fixe. Mais avec 15,3 millions de clients, sa part de marché reste très élevée au Mexique, à 78%, tandis que celle d’America Movil s’inscrit à 70%.

Une amende de 1 milliard de dollars

Cette position dominante est de plus en plus contestée par les autorités anti-trust du pays qui ont récemment infligé une amende de 1 milliard de dollars à America Movil pour pratiques anti-concurrentielles. Carlos Slim, dont 59% de la fortune évaluée à 70 milliards de dollars sont regroupés au sein d’America Movil, a fait appel de cette condamnation.

Eric Chalmet

[readon1 url=”http://www.latribune.fr”]Source :latribune.fr [/readon1]

Laisser un commentaire