SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

angola_telecom
angola_telecomLe Ministère des Télécommunications et Technologie de l’Information a procédé à Luanda, à la dernière présentation publique de recueil d’opinions sur le Livre Blanc des Technologies d’Information et Communication (TIC).

Le livre blanc est um instrument qui contient les orientations stratégiques pour le développement durable du secteur des TIC en Angola et les principaux axes d’action.

L’instrument fait mention de la modernisation des infrastructures de communications électroniques, la consolidation et libéralisation du marché, du développement de la société d’information au nouveau millénaire, ainsi que la construction de la capacité technologique nationale.

Au cours de la cérémonie de présentation, le ministre des Télécommunications et Technologies d’Information, José Carvalho da Rocha, a affirmé que le développement que connaît aujourd’hui le marché, en particulier celui de la technologie mobile, est l’aboutissement des idéaux et stratégies contenus dans le “Livre Blanc”.

Par ailleurs, il a soutenu que la présentation publique n’a pas été un processus facile, mais un acte où l’on cherche le plus grand consensus et contributions.

Le même jour, on a procédé à la présentation de la Loi-cadre des TIC et de la société d’ information, la régulation des communications électroniques et des technologies et des services de la société d’information, les lois de lutte contre la criminalité dans le domaine des TIC, de protection de données personnelles et de la privacité des communications électroniques.

Lors de cette rencontre, le ministre des Télécommunications et Technologies de l’Information a lancé la revue “Réseaux”, liée au secteur.

L’élaboration du Livre Blanc est une orientation du Chef de l’Etat angolais, José Eduardo dos Santos, qui, à travers la création d’une commission interministérielle, stipule le delai de 120 jours afin que ce livre soit examiné par l’Assemblée Nationale.

[readon1 url=”http://www.agop.org”]Source :AGOP [/readon1]

Laisser un commentaire