SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

mtn_100_millions_clients

 

mtn_100_millions_clientsL’Afrique du Sud connaît une véritable révolution numérique. Cette mutation a sans doute débuté avec MTN, ce géant africain des télécommunications mobiles, qui a bien innové en matière d’internationalisation des entreprises sud-africaines vers l’Afrique, et a même failli acheter, en 2010, l’intégralité des activités africaines d’Orascom Telecom Holding dont celle d’Orascom Telecom Algérie. Portrait d’un leader africain des télécoms.
La naissance de l’opérateur MTN a coïncidé avec la fin du régime de l’apartheid. En effet, ses antennes BTS commençaient à localiser les terminaux compatibles avec son réseau au moment où la totalité de la population sud-africaine participait aux premières élections démocratiques du pays en 1994. Deux ans plus tard, le parc d’abonnés de MTN avait atteint quelque 200 000 abonnés. Trois ans plus tard, la compagnie inaugure son expansion internationale, faisant l’acquisition de licences en Ouganda, au Rwanda ainsi qu’au Swaziland, avant de lancer ses opérations dans ces pays l’année suivante. En 2008, les opérations MTN dans ces pays ont fêté leurs 10 années d’existence et les chiffres sur la population couverte par cet opérateur sont impressionnants : 91 millions de consommateurs africains. L’opérateur sud-africain MTN dont les principales opérations se situent dans 22 pays d’Afrique et du Moyen-Orient se classe ainsi en tête pour le nombre d’abonnés sur l’ensemble du continent. Mieux, MTN est aujourd’hui la seule marque africaine présente au classement mondial des opérateurs des télécommunications.

 

 

L’opérateur, qui dispose d’un portefeuille de 182 millions d’abonnés, dans l’ensemble de ses différentes implantations, a gagné, l’année passée, 12 places en se classant 188 ème parmi les 500 plus grandes marques mondiales, et a augmenté ses revenus de 12.5% pour l’exercice 2012, grâce à la fourniture de services de qualité, notamment en Afrique du Sud, en Iran et au Ghana. Ces performances inédites sont révélatrices de la croissance phénoménale qui s’est construite sur plusieurs années dans les activités de MTN. Les analystes des marchés de la téléphonie mobile estiment que l’avenir de cet opérateur sera très prometteur dans la mesure où ses parts du marché seront dopées par les nouveaux services des communications data mobiles, eux-mêmes « boostés » par l’incessante pénétration des smartphones. Les données du téléphone mobile sont l’un des moteurs d’affaires pour MTN Afrique du Sud en 2012, selon son rapport publié en octobre. Dans ce contexte, l’opérateur sud-africain a lancé son réseau commercial de la 4G LTE, la dernière innovation dans l’infrastructure de communication mobile depuis que la deuxième génération (2G) a été lancée en 1991.
La téléphonie mobile au service du développement durable
Pour cela, l’opérateur a dû moderniser plus de 1600 stations de base, étendre également son réseau large bande mobile sur près d’un millier de sites 3G et plus de 800 sites de fibres optiques en 2012. La technologie LTE permet le transfert rapide de grandes quantités de données de manière efficace et rentable et l’optimisation de l’utilisation du spectre. Depuis décembre dernier, les abonnés de MTN peuvent acheter des appareils LTE. Ces appareils sont disponibles à Johannesburg, Pretoria et Durban. Ce basculement vers le très haut débit mobile est venu juste après le bouclage de l’étape de la mise à niveau des infrastructures physiques de l’ensemble des réseaux des 22 marchés de l’opérateur MTN qui consistait à une migration vers des réseaux de nouvelle génération à commutation de paquets basé sur le protocole IP. Par exemple, en Afrique du Sud et au Rwanda, cette firme a changé les infrastructures de base en remplaçant 98 % du réseau monolithique et en passant d’un mode de transmission classique (par micro-ondes ou multiplexage dans le temps) à une transmission à fibre optique basée sur le protocole IP. Ce qui a fait accroître ses capacités et améliorer la qualité de ses services. L’installation d’équipements radio de nouvelle génération utilise des technologies de réseau comme l’EGDE et la 3G, permettant l’accès à davantage de données et une meilleure qualité de voix.
Par ailleurs, la réduction de l’impact des télécommunications sur l’environnement est une initiative inscrite dans le répertoire des priorités de l’opérateur sud-africain. Le partage des sites avec d’autres opérateurs est une initiative importante entreprise actuellement par MTN pour un environnement durable. Une autre initiative importante dans ce domaine, concerne le lancement au Rwanda d’un système portable de recharge solaire. Conscient de la difficulté des millions de personnes qui n’ont pas encore accès à l’électricité, MTN a lancé le “Comeka ReadySet”, un système qui fournit de l’énergie non seulement à dix téléphones mobiles en une journée mais aussi aux postes radio, ampoules et autres appareils électriques portables. L’investissement dans les ressources humaines est un atout clé de la compétitivité de MTN. C’est dans ce cadre que l’opérateur a lancé, en 2008, son académie pour renforcer ses ressources humaines. On trouve, parmi les milliers d’employés de la société, plus de 45 nationalités.

 

Laisser un commentaire