SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

Interpellé, ce vendredi, à Saly (Mbour), sur l’attribution de la 4G au Sénégal, Abdou Karim Sall persiste et signe que « la Licence 4G n’existe pas au Sénégal », a-t-il martelé.

D’après lui, si Sonatel est, en ce moment, le seul opérateur téléphonique du pays à posséder la 4G, cela ne fait pas de lui un détenteur de la Licence.

En effet, affirme-t-il, le processus d’attribution est plus complexe qu’on ne le pense. Et répond à des règles ou un cahier des charges bien établis en la matière.

« Il faut lancer un appel à candidatures. Malheureusement, celui que nous avons lancé en janvier 2015, s’est avéré infructueux, car il fallait permettre aux consommateurs d’avoir la 4G au Sénégal, avant la fin de l’année 2016 », a expliqué le Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp).

Se voulant plus clair, il affirme que cela se comprend à bien des égards, puisque, dans les cahiers des charges actuels des opérateurs de téléphonie au Sénégal, la Licence 4G ne figure pas. C’est pourquoi, dira-t-il, compte-tenu des obligations et indications, l’Artp a jugé nécessaire de faire un autre appel à candidatures.

« L’année dernière, nous avons procédé au renouvellement de la concession Sonatel. Donc, nous en avons profitél comme le prévoient les cahiers des charges, pour élargir le périmètre de la concession », a rappelé Abdou Karim Sall.

Et de poursuivre : « cette nouvelle convention précise la durée, les conditions d’attribution et de résiliation de la concession ».

Sources : Actusen / Seneplus

Laisser un commentaire