SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

Il est bien loin le temps du réseau dont les ramifications ne passaient pas les portes de Harvard. Selon ComScore, Facebook aurait atteint, en juin 2009, une audience estimée à 340 millions de visiteurs uniques par mois, soit une progression de 157% sur un an qui place le célèbre réseau social à la quatrième place des sites les plus visités au monde, derrière Google (844 millions de VU), Microsoft (691 millions) et Yahoo (581 millions). Il aurait ainsi dépassé Wikipedia (303 millions), AOL (280 millions) et Ebay (233 millions).

En parallèle, Facebook se plait à énumérer quelques chiffres qui confirment le succès de son réseau. Des 250 millions d’utilisateurs actifs du service, 120 millions se connecteraient au moins une fois par jour. Le membre lambda compterait en moyenne 120 amis. Un milliard de photos seraient chargées tous les mois sur les serveurs, ainsi que dix millions de vidéos. Facebook compterait 45 millions de groupes actifs, et fédèrerait près d’un million de développeurs et entrepreneurs, déjà auteurs de plus de 350.000 applications.

Un tel succès d’audience ne va bien évidemment pas sans heurts. Facebook fait régulièrement l’objet de controverses liées aux risques que suscitent la divulgation d’informations personnelles sur le réseau. Les entreprises, qui pour l’instant n’utilisent que modérément le réseau dans leurs stratégies de communication, pourraient également finir par se soucier de l’engouement de leurs salariés pour le réseau. D’après un sondage réalisé auprès de 237 employés de bureau, le cabinet américain Nucleus Research évoque ainsi une perte de productivité de l’ordre de 1,5% pour les 15 minutes passées chaque jour sur Facebook.

Qui détrônera Facebook ? MySpace, Bebo et autres sont désormais loin derrière le numéro un. Des forces en présence, seul Microsoft – qui détient 5% de Facebook – semble en mesure de lui faire de l’ombre grâce à la puissance combinée de ses services Live, désormais articulés autour de pages qui ne sont pas sans rappeler le concept du newsfeed. Reste à voir quelle direction prendra Mark Zuckerberg, 25 printemps, fondateur du service, qui devra notamment trouver comment monétiser cette colossale audience.

[readon1 url=”http://www.clubic.com”]Source : Clubic.com[/readon1]

Laisser un commentaire