SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD
SIMTECH LIVE-PROD

guinee_arpt_siege
guinee_arpt_siegeLe 16 Mai 2012, la justice guinéenne, dans son verdict dans le procès qui opposait Orange Guinée aux fournisseurs d’accès à internet, vient de réaffirmer la légalité du déport transfrontalier d’Orange pour l’accès à la fibre optique SAT3. Selon Mr Abdoul Karim Bangoura, Directeur Marketing et Communication de la dite société, « la justice vient réaffirmer ce qui était déjà mentionné dans la convention de licence d’orange, c’est-à-dire son droit de faire un déport transfrontalier pour l’accès à l’international. Ce droit avait été reconnu par les autorités en charge des télécommunications (Ministère et ARPT) lors des différentes échanges qui ont eu lieu à ce effet ».

A en croire le Directeur Marketing, « Orange est une société citoyenne qui respecte toutes les lois en vigueur dans le pays. Elle a investi en toute légalité, selon les prérogatives que lui concède sa licence d’opérateur. Avant notre arrivée, une connexion 128kbps se négociait autour de 1000 USD (7000.000 GNF). Grace à Orange, ce même débit se négocie autour de 200.000GNF aujourd’hui ». Poursuivant son intervention, Mr Bangoura explique que « Le pays ne pourra jamais combler la fracture numérique avec des VSAT qui offrent des faibles capacités… C’est pour ces raisons, et son ambition de démocratiser l’Internet en Guinée, qu’Orange a investi plus de 10 millions d’euros pour construire des backbones pour faciliter l’accès à internet aux régions naturelles du pays. C’est aussi pour cette raison qu’elle est le plus grand investisseur privé dans le consortium de gestion (GUILAB) de la fibre ACE avec plus de 8 millions de dollars US ».

Et de conclure « après plusieurs années de calomnie et de dénigrement dans les média sur la légalité du déport transfrontalier, la justice guinéenne vient de donner raison à Orange. Rassurant ainsi la société dans son élan d’investissement dans ce secteur vital pour le développement du pays ».

Mohamed Lamine Keita

Source: guineeconakry.info

Laisser un commentaire